Jul est déjà de retour. Alors qu’il vient à peine de finir la promotion de son disque « Coeur blanc », le rappeur marseillais s’attaque à celle de « C’est quand qu’il s’éteint », son prochain album à paraître en juin prochain. Il dévoile le single inédit « La faille » et son clip qui met à l’honneur le sud de la France.

Jul « fait des albums et n’a pas le temps de bâiller ». L’ovni du rap français vient une nouvelle fois d’en faire la preuve en gâtant ses nombreux fans. Début mai, il dévoilait le clip de « Chocolata », extrait de son double album « Coeur Blanc » paru en décembre dernier et écoulé à plus de 190.000 exemplaires. Cette semaine, le rappeur marseillais revient avec un single inédit intitulé « La faille » ainsi qu’un support visuel des plus efficaces. De quoi permettre à l’artiste de 33 ans, qui a vendu plus d’un million d’albums en 2022, de ne pas faillir à sa réputation d’artiste ultra prolifique. D’autant plus qu’entre-temps, celui que l’on surnomme également « la machine » a divulgué son traditionnel projet gratuit en mars dernier, le huitième de la sorte.

« xxxx »

Ce nouveau titre La faille » est le premier extrait de l’album « C’est quand qu’il s’éteint », attendu le 9 juin prochain. Jul a profité du match entre l’Olympique de Marseille et Angers ce dimanche 14 mai au stade Orange Vélodrome pour dévoiler cette date de sortie, presque un an jour pour jour après son concert dans cette enceinte mythique, prouvant qu’il fait toujours preuve de créativité dans sa stratégie de communication avec son public, même dix ans après ses débuts et des disques sortis par dizaines depuis. Comme lorsqu’il y a deux semaines, il les faisait participer directement à la direction artistique de son nouvel album en leur offrant la possibilité de réaliser la pochette du projet. Avec, comme résultat, de nombreuses propositions, plus inspirées les unes que les autres.

Sur « La faille », le rappeur marseillais concentre l’essence de sa proposition musicale, qui a fait de lui le plus gros vendeur de l’histoire du rap français. Sur une production entraînante au BPM élevé, Jul délivre ses états d’âme. « Le succès m’a emprisonné, un faux pas, je finis sur le journal » lance-t-il sur ce morceau ans la lignée de ses titres habituels. Dans ce clip que l’on doit à un certain Bastos, on peut apercevoir le Phocéen profiter des joies du sud de la France. Ainsi, il se paie une excursion dans une voiture de sport sur les routes ensoleillées, prend la pose sur un port et finit par s’offrir une virée dans un bateau en compagnie de ses amis. Reste maintenant à attendre juin pour savoir si l’ensemble du projet sera à la hauteur de ce premier single abouti !


ÉCOUTE « JUL »